Découvrez la culture de l’huître pendant votre location sur l’ile de ré !

La réputation des huîtres charentaises et plus particulièrement des huîtres d’Oléron et de l’île de ré ne date pas d’hier. Pendant votre location sur l’ile de ré, profitez en pour découvrir la culture de l’huître.

Très prisées des habitants de Charente Maritime, les huîtres charentaise franchissaient déjà les Alpes pour se retrouver sur les tables romaines dès le quatrième siècle. Au fil du temps, et notamment entre le seizième et le dix huitième siècle, l’intérêt pour l’huître va croissant. Sa consommation reste néanmoins limitée aux catégories sociales les plus aisées. Ce n’est qu’au 19e siècle que la consommation de l’huître se démocratise quelque peu.


Les parcs à huîtres de Charente Maritime sont composés de table en fer, sur lesquelles sont installées les poches d’huîtres

Si vous avez pris une location sur l’ile de ré pour passer vos prochaines vacances, rendez vous sur les plages de Rivedoux nord ou encore sur la plage de la Conche entre Saint Clément des Baleines et Les Portes en ré. A marée basse, vous pourrez découvrir les aires de production d’huîtres, appelées plus communément « Parcs à Huîtres »

D’une consommation « sauvage » consistant à ramasser les huîtres naturellement trouvées, la culture de l’huître s’organise dans les années 1850. C’est alors que sont mises en places les concessions maritimes. En quelque sorte, un espace géographique délimité est confié à l’exploitant d’huîtres qui n’en devient en rien propriétaire. Ce sont les services de l’administration maritime qui sont en charge d’allouer ces concessions pour des périodes plus ou moins longues. Ces concessions feront initialement office de lieux de stockage des huîtres naturellement ramassées avec l’espoir que celles-ci se reproduisent sur la concession.

De lieux de stockage, les concessions deviennent au fil du temps de véritables lieux de production. Plusieurs méthodes sont alors utilisées et continuent de l’être à ce jour:

Le captage qui consiste à collecter le naissain naturel de l’huître sur un collecteur. Ces collecteurs sont souvent en tuile ou prennent la forme de coupelles plastiques. Les huîtres restent ainsi entre 8 et 30 mois sur ces collecteurs.

La culture à plat. Les jeunes huîtres vont être étendues et alignées à même le sol. On prendra soin de les bouger régulièrement de telle sorte qu’elles prennent une belle forme et s’alimentent au mieux pour leur assurer un développement rapide et de taille. La culture à plat tend à disparaître de nos jours car elle est consommateur d’une place importante.

La culture en poche est sans nulle doute la plus répandue. D’ailleurs durant votre location sur l’ile de ré, vous pourrez à marée basse vous rendre à proximité des parcs à huîtres et  constater les nombreuses poches qui les caractérisent. La culture en poche consiste à enferme les huîtres dans des poches plastiques, elles mêmes installées sur des tables en fer. Ce procédé permet d’obtenir une huître de qualité (en effet, suspendues au dessus du sol, les huître quelle que soit leur position dans la poche sont bien alimentées) et permet aussi de minimiser les pertes (les huîtres regroupées dans des poches ne risquent pas de se déplacer au gré du flot et du jusant des marées).

Le secret de la production d’huître ne s’arrête pas là. Nous reviendrons d’ailleurs prochainement sur les différentes étapes de la production, qu’il s’agisse de l’affinage ou des naissain. En tous les cas, pendant votre location ile de ré, ne manquez pas de jeter un oeil sur les parcs à huîtres…

Nos offres de location sur l'Ile de Ré

Maison  La Couarde-sur-Mer
à partir de 1 110€ /sem.
Maison La Couarde-sur-Mer

Maison traditionnelle À la décoration moderne

Maison  La Noue
à partir de 580€ /sem.
Maison La Noue

Maison de village au centre du village disposant d'une agréable cour