Histoire de l'île de ré

À travers les siècles, l’île de Ré a été le théâtre de divers événements marquants qui ont influencé l’aspect de la région et forgé sa réputation.

Dans l’Antiquité, le territoire rétais appartenait aux Gaulois de la tribu des Lémovices. À cette époque, l’île était encore rattachée au continent, mais un violent séisme fut à l’origine de la séparation. Le sol était couvert de fougères ou “ratus” en latin, à l’origine du nom de “Ré”. Ré comptait au départ 4 îlots qui ont été reliés ensuite par les alluvions et plus tard par les hommes qui ont construit des marais salants.

Le Moyen Âge fut marqué par l’arrivée des premiers moines sur l’île où ils ont bâti l’abbaye des Châteliers. C’est également à cette période qu’ils ont planté les premières vignes avant de se lancer dans l’extraction du sel. Les techniques et les procédés des moines ont été transmis aux Rétais et sont toujours appliqués de nos jours, avec quelques améliorations.

Au 11e et 12e siècle, l’île a appartenu au clan des Mauléon de Chauvigny, seigneurs de La Flotte. Eux aussi ont laissé leurs empreintes en construisant l’abbaye de Notre-Dame de Ré.

L’île de Ré fut l’objet de convoitise de deux puissances européennes au 17e siècle. En 1627, le Cardinal de Richelieu décida d’en finir avec les Huguenots, retranchés dans La Rochelle. Au même moment, les Anglais conduits par le Duc de Buckingham entreprennent d’assiéger l’île avec une flotte de 100 navires et quelque 6 000 soldats. Ce fait majeur mérite qu’on s’y attarde un petit moment.

L’île tint bon pendant 5 mois mais les vivres commençaient à manquer. Le comte de Thoiras, gouverneur de l’île, demanda alors à 3 volontaires de nager jusqu’au continent afin de demander de l’aide aux troupes stationnées à La Rochelle. Un d’entre eux a réussi la périlleuse traversée. Un millier de soldats français furent envoyés en renfort avec du ravitaillement pour les défenseurs de l’île. Les Anglais ont été repoussés et le Duc de Buckingham perdit 5 000 de ses hommes.

En 1681, Louis XIV confie à son meilleur ingénieur, Vauban, la construction de plusieurs fortifications pour la défense de l’île. La fameuse citadelle de Saint-Martin et plusieurs autres places fortes ont été érigées à cette époque.

Au 19e siècle, Saint-Martin-de-Ré servait d’étape pour les condamnés au bagne. De nombreux criminels y ont fait escale avant d’être envoyés en Nouvelle Calédonie ou en Guyane. Cette situation perdura jusqu’en 1938.

Le 20e siècle a été marqué par la construction du Pont de Ré, l’un des plus longs ponts de France. Il s’agit d’un véritable chef-d’oeuvre architectural mesurant 3000 mètres et culminant à 42 mètres au dessus de la mer. L’inauguration du pont en 1988 marqua la fin des traversées en bac. Le dernier bac à faire la jonction entre l’île et le port de La Pallice, choisit la date du 14 juillet pour effectuer sa dernière traversée.

Nos offres de location sur Ile de Ré

 Les Portes-en-Ré
à partir de 0€ /sem.
Les Portes-en-Ré

Maison de village À la décoration soignée

 Loix
à partir de 2 980€ /sem.
Loix

Maison de village disposant d'une piscine

 La Noue
à partir de 690€ /sem.
La Noue

Villa avec beaucoup de charme a proximité du marché